vendredi 11 juillet 2008

MOI, L'INCONNUE

L'INFATIGABLE MARCHEUSE DE LA MÉMOIRE "Oui, écrire, l'oreille tendue, les sens affutés..." Livre/échange : Nulle part dans la maison de mon père paru l'an dernier est votre livre le plus personnel. Qu'est-ce qui a motivé son écriture après la parution de vos seize premiers livres ? Assia Djebar : En 2004 ou en 2005, je ne sais plus, est remonté soudainement, du fonds d'un véritable puits d'oubli, le souvenir d'un jour de crise grave pour moi, l'année de mes 17 ans, à Alger, un jour d'automne 1953... Disons un... [Lire la suite]
Posté par djebar à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]