Colloque international

Du 8 mars 2009 au 10 mars 2009, Émirats Arabes Unis, Paris Sorbonne Abu Dhabi

Villes, vies, visions. Les villes, propriétés de l'écrivain Conquêtes et reconquêtes esthétiques, historiques et politiques

On me croit débarquée d'un avion ou d'un train ; alors que j'ai, toute la nuit, navigué dans l'ombre de Strasbourg. Ville offerte à moi seule !... « La ville des routes » l'appelait-on à l'origine ; les miennes, entremêlées ici... (Les Nuits de Strasbourg, Assia Djebar)

Femmes d'Alger dans leur appartement, Oran, langue morte, Loin de Médine, Les Nuits de Strasbourg… des oeuvres qui nous font voyager, modernes, dans l'espace et le temps ; elles nous donnent à lire le présent de nos villes, révélé par des visions et des vies aussi singulières que symboliques.

Écrire comme Verhaeren dans les villes tentaculaires, comme Gracq dans les villes paysages-de-l'histoire, comme Hölderlin et Rimbaud dans les villes froides ou les villes du désert évoquées par Djaout dans l'Invention du Désert, faire de ces villes des destinées, des carrefours d'inspiration, des lieux d'élection, de conversion, comme le Paris de Mohammed Dib dans Habel, sont des manières de cerner, de renforcer, ou de renouveler son espace dans la littérature.

La ville de l'écrivain est l'effet d'une empreinte : ville-bonheur, ville-plaisir, ville-amours-secrètes, ville-fantasme, ville-souffrance, ville-exil, ville-suffocation, ville-tentacule, ville-guerre, ville-terrorisme, elle est aussi collectivement mémoire, histoire, civilisation, musée, pèlerinage, théâtre, opéra, poésie, langue… elle fait entendre l'écho d'anciennes présences et en suscite d'autres en un réseau infini.

Les villes mythiques, antiques ou modernes, – Samarcande, Jérusalem, Aden, Baghdad, Istanbul, Venise, Tombouctou, Zanzibar, Cordoue, Paris, Bruges, Montréal, Buenos Aires, New-York… ont été relatées à travers des générations d'écrivains et d'artistes. Ceux qui en prennent possession aujourd'hui les vivent et les pratiquent différemment : syntaxes et poétiques diverses, modes, histoires, traditions, genres canoniques, écarts et dissidences, sont des forces de mise en ordre ou de désordre du récit des villes…

Les villes anciennes, cités ou citadelles, ayant leurs ruines à côté d'elles, sont représentées et vécues selon des aperceptions conjointes : mythique, légendaire, historique, politique. Athènes, Alexandrie et Rome n'ont pas eu à se préoccuper de métamorphoses onomastiques, en revanche Cirta-Contantine, Hippone-Bône, Césarée-Cherchell continuent de faire jouer les deux versants de leur nom propre.

Des villes plus récentes, incarnant un nouveau monde et une nouvelle intériorité, s'imposent selon une relation qui en dit long sur nos nouvelles visions de l'espace : Johannesburg, Bamako, Dakar, Ghardaïa, Tanger, Stockholm, Montréal, Fort de France, Port au Prince… D'autres font irruption dans la cartographie urbaine du monde moderne selon une nouvelle étrangeté : Abu Dhabi et Dubaï, entre beaucoup d'autres…

Ce colloque nous le souhaitons ouvert sur de nouvelles manières littéraires d'appréhender l'espace urbain, de le traverser, d'y vivre, de l'imaginer et de l'aménager. De le conquérir et de le posséder. Il sera l'occasion pour nous d'un voyage, d'une déambulation, d'un véritable point de rencontre philosophique, au sens ancien.

Nous rendrons hommage à Assia Djebar, qui nous fait partager son goût pour la proximité historique et artistique entre des villes antiques et des villes neuves, qui nous fait entrevoir à travers ses destinations urbaines de nombreux motifs de questionnement.

Outre les axes que nous venons de suggérer, nous proposons à la réflexion les questions suivantes :

1. Ville, empreinte et psyché

2. Langages artistiques et urbanité

3. Guerres, destructions, disparitions, vestiges

4. Les Babel des temps modernes : cosmopolitisme et plurilinguisme

5. Littératures et architectures repensées

6. Utopies du temps présent


Responsable : Pr. Beïda CHIKHI, Paris-Sorbonne (CIEF), Anne DOUAIRE-BANNY, Paris-Sorbonne Abu Dhabi

Adresse : P.O. Box 38044 Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) ou CIEF (Paris-Sorbonne), 1 rue Victor-Cousin, 75232 Paris CEDEX 5