mercredi 23 juillet 2008

L'IMMENSE PLAIE

L'express.ch 24/06/2006 Une musulmane à l'Académie L'écrivaine algérienne Assia Djebar est désormais «immortelle». Lors de son discours de réception, elle a qualifié la colonisation française d'«immense plaie»   L'écrivaine algérienne Assia Djebar (photo) est entrée jeudi soir à l'Académie française, devenant la première personnalité musulmane et d'origine maghrébine à rejoindre les «immortels» depuis la création de l'institution, en 1635. Enseignante à l'Université de New York, elle reprend le... [Lire la suite]
Posté par djebar à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 juillet 2008

...je voudrais pouvoir chanter.

L'IMPOSSIBLE EXILASSIA DJEBARVoilà. Le nom est écrit. Il y a si longtemps qu'il est         en moi que le voir ainsi posé, cela passerait presque         pour une trahison. Mais non. Il faut dire, il faut         écrire cette fascination, l'expliquer, la décrypter.         Assia Djebar est l'une des voix qui m'ont faite. Elle a         ouvert devant moi des portes qui demeuraient     ... [Lire la suite]
Posté par djebar à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 juillet 2008

Assia Djebar

(Pseudonyme de Fatima-Zohra Imalayène) Née à Cherchell le 4 août 1936. Père instituteur, ancien élève de l'École Normale de Bouzaréa avec Mouloud Feraoun. Études en Algérie jusqu'à propédeutique, fac. d'Alger 1953-54. Khâgne à Paris, lycée Fénelon. Première Algérienne à être admise à l'École Normale Supérieure de Sèvres en 1955. Arrête ses études en 1956 après avoir participé à la grève des étudiants algériens. Son premier roman a un grand succès en France, certains la comparant à Françoise Sagan. Djebar se marie... [Lire la suite]
Posté par djebar à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 juillet 2008

UNE OEUVRE GENEREUSE ET HUMANISTE

Communiqué à la suite de l'élection de l'écrivaine Assia DJEBAR à l'Académie française.Présidence de la RépubliqueParis, le 17 juin 2005.COMMUNIQUÉEn accueillant Assia DJEBAR, l'Académie française distingue l'auteur d'une oeuvre généreuse et humaniste, une femme de coeur et d'engagement, qui a choisi d'habiter magnifiquement notre langue.Par cette élection qui l'honore autant qu'elle honore notre pays, l'Académie témoigne une nouvelle fois de son attachement à la diversité et au dialogue des cultures, ce combat indispensable que la... [Lire la suite]
Posté par djebar à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 juillet 2008

Ecrire contre la régression et la mysoginie

                        Assia Djebar :                    « écrire pour ne pas régresser »Voilà bien des années déjà un livre m’est tombé entre les mains. Un peu par hasard. Il s’appelait : «  Loin de Médine  ». De son auteur, Assia Djebar, je ne connaissais que le nom. Tout de suite ce fut l’émerveillement. Un monde mal connu de moi, celui de l’Islam en ses débuts, m’était offert en une... [Lire la suite]
Posté par djebar à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 juillet 2008

Villes, Vies, Visions

Colloque international Du 8 mars 2009 au 10 mars 2009, Émirats Arabes Unis, Paris Sorbonne Abu Dhabi Villes, vies, visions. Les villes, propriétés de l'écrivain Conquêtes et reconquêtes esthétiques, historiques et politiques On me croit débarquée d'un avion ou d'un train ; alors que j'ai, toute la nuit, navigué dans l'ombre de Strasbourg. Ville offerte à moi seule !... « La ville des routes » l'appelait-on à l'origine ; les miennes, entremêlées ici... (Les Nuits de Strasbourg, Assia Djebar) Femmes... [Lire la suite]
Posté par djebar à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 juillet 2008

OMBRE SULTANE

                          Ombre Sultane, Albin Michel Isma, narratrice de ce double récit, parle d'elle, de sa vie de couple ; mais aussi d'Hajila, la jeune femme qui lui a succédé dans le lit de son mari. Tout les oppose. Isma est une intellectuelle, une femme libre qui voyage entre Alger et Paris. Hajila vient d'un bidonville d'Alger, mariée sans son accord. Son seul plaisir et sa transgression : sortir quand son mari est au travail et les... [Lire la suite]
Posté par djebar à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 16 juillet 2008

Nulle part dans la maison de mon pére

Nulle part dans la maison de mon père (Roman) –  Éditions Fayard, Paris ISBN : 2-2136-3540-4, 2007 Grandissant entre deux mondes, entre un père instituteur et une mère majestueuse qui lui fait découvrir la magie des fêtes féminines, une fillette porte, en même temps qu'elle découvre le « monde des Autres » à travers sa passion des livres et les confidences d'une amie de pensionnat, un regard fasciné sur son époque : bals européens donnés sur la place du village, rivalité entre clans... [Lire la suite]
Posté par djebar à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 juillet 2008

MOI, L'INCONNUE

L'INFATIGABLE MARCHEUSE DE LA MÉMOIRE "Oui, écrire, l'oreille tendue, les sens affutés..." Livre/échange : Nulle part dans la maison de mon père paru l'an dernier est votre livre le plus personnel. Qu'est-ce qui a motivé son écriture après la parution de vos seize premiers livres ? Assia Djebar : En 2004 ou en 2005, je ne sais plus, est remonté soudainement, du fonds d'un véritable puits d'oubli, le souvenir d'un jour de crise grave pour moi, l'année de mes 17 ans, à Alger, un jour d'automne 1953... Disons un... [Lire la suite]
Posté par djebar à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]